PUY STE REPARADE,DEVELOPPEMENT DU PUY,PLU DU PUY,JSP,LOGEMENTS SOCIAUX LE PUY STE REPARADE, ZA LA HALTE, association le puy sainte reparade, association le puy ste réparade, opposition le puy sainte reparade

TRAVAUX DES CONSEILLERS D'OPPOSITION

Lettre ouverte à Mr le Maire : Croissance démographique du village et PLU (18/11/2017)

Monsieur le Maire,

Suite aux éléments présentés lors des dernières séances du Conseil Municipal, relatifs aux programmes et autres réalisations immobilières achevés ou en cours, nous constatons aujourd’hui une progression des constructions et restructurations d’habitats au Puy plus rapide que les projections de développement de l’urbanisme inscrites au PLU. Il va donc en résulter un accroissement de la population plus rapide que prévu.

Ainsi, nous pouvons maintenant anticiper la réalisation d’ici 2020, donc à mi-parcours du PLU, de plusieurs programmes immobiliers et constructions individuelles.

A notre connaissance, il s’agit de :

  1. OAP h2, Les Bonnauds: 290 logements en construction  (Note : contre 245 prévus au PADD)
  2. Autres programmes déjà réalisés ou en cours de construction ou avancés en études (European Home (20), Les Béraudes (56), Maison Rousseau (20 ?), Cave coopérative (36), etc.) : plus de 130 logements
  3. Les constructions individuelles qui se sont démultipliées en 2016 et 2017: estimées à plus de 70 habitats (Note : il s’agit des constructions sur les anciennes zones Nb du POS, dont les permis de construire ont été accordés dans l’urgence avant l’entrée en vigueur du PLU, celui-ci ayant rendu une grande partie de ces zones Nb non constructibles)

Soit, environ 500 logements supplémentaires qui seront occupés d’ici 2020 (près des 2/3 de l’objectif 2030 fixé par le PLU).

Ces 500 logements vont faire croitre notre population de plus de 1150 personnes (Note 1), soit une population totale de  6450 habitants en 2020.

Nous sommes donc loin de la projection de croissance démographique annoncée dans le Rapport de présentation du PLU, qui prévoit une population de 5972 habitants en 2020, correspondant à un accroissement de la population communale de 65 habitants/an (Note 2).

Afin d’accueillir ces nouvelles familles de Puéchens, des aménagements publics supplémentaires, équipements et structures municipales, sont donc à prévoir dès maintenant.

Dans les 2 à 3 ans à venir, seront nous prêts à accueillir ces nouvelles familles de Puéchens ?

Voici une série de questions auxquelles nous vous demandons de bien vouloir répondre.

  1. Les capacités d’accueil seront-elles suffisantes. Elles concernent :
  1. Les structures déjà clairement reconnues insuffisantes  dans le rapport de présentation du PLU :
  • Etablissement d’accueil du jeune enfant, accueil périscolaire. Quel est l’avancement du projet de centre aéré (ALSH), d’une capacité de 150 enfants ? (Sa construction conditionnant l’option de créer provisoirement des classes d’écoles, voir ci-dessous)
  • Service d’aide aux personnes âgées. Quel est l’avancement du projet de résidence d’accueil situé aux Pontiers ?
  1. Les structures qui doivent faire l’objet d’une revue de leur capacité d’accueil, compte tenu de la croissance démographique accélérée:
  • Le collège. Sa capacité actuelle de 500 élèves sera-t-elle suffisante pour accueillir nos collégiens, sans refuser ceux de La Roque ? Sinon, quelles sont les options retenues ?
  • Capacité des écoles élémentaires et l’école maternelle et leurs cantines. Malgré les explications données lors de la séance du Conseil municipal du 19 juillet, il semble probable que l’ouverture d’une seule classe maternelle ne suffira pas aux besoins de la croissance démographique. Et les aménagements temporaires ou extensions nécessaires à ces écoles, tels qu’envisagés sur les terrains de l’existant bâtiment ALSH, devront attendre la mise en service du nouvel ALSH puis la création de ces aménagements. Quel est l’avancement du ou des projets d’extension de ces groupes scolaires, le PLU prévoyant la construction de 2 classes en maternelle et 2 classes en primaire ?
  •  
  1. Les réseaux et infrastructures de la ville seront-ils suffisamment dimensionnés ?
  • L’extension des réseaux humides et raccordements à la STEP du village seront –ils réalisés d’ici 2020 ?
  • La capacité de traitement de la station d’épuration du Puy sera-t-elle suffisante ?
  • La capacité de nos captages et équipements de traitement de l’eau potable seront-ils suffisants ?
  • La puissance électrique à distribuer sera –t-elle suffisante, plus particulièrement pour permettre à la ZA La Halte d’accueillir de nouveaux artisans et TPE/PME?
  • L’accès internet à un débit satisfaisant sera-t-il disponible ?
  • La circulation routière avenue de la Bourgade sera-t-elle facilitée ? (Point noir reconnu dans le PLU)
  • Concernant la gare de Meyrargues. La cadence des trains vers Aix/Marseille sera –t-elle augmentée ? Quelles sont les options retenues ? Des bus/navettes entre Le Puy et Meyrargues, coordonnés avec les horaires des trains seront-ils mis en place ?
  •  
  1. Les structures associées aux activités sportives, culturelles et de loisirs seront-elles opérationnelles ?
  • Quel est l’avancement du projet de création d’une maison des associations ?
  • Quel est l’avancement du projet de création d’une médiathèque dans le quartier de la cave coopérative ? (Incluant une bibliothèque, celle existante étant hors norme et une salle de cinéma, maintenant hors d’âge).
  • Quels nouveaux équipements sportifs sur le site du Logis ?
  •  
  1. Les commerces de proximité, répondant aux attentes des Puéchens  seront-ils ouverts ? 

Les statistiques présentées dans le document public d’orientation du PADD, reprenant celles de l’INSEE 2012, (Nb : et non celles de la CCI reprises plus tard dans l’étude mais qui ne donnent pas de chiffres comparatifs), nous montrent que le Puy est en déficit de « commerces », de la gamme « proximité » et « intermédiaire » (Libellés ainsi par l’INSEE, voir Note 3).

En 2012, le nombre de commerces « INSEE » était de 13 pour 5300 habitants. Soit un ratio de 2.45 commerces pour 1000 habitants, le plus faible en val de Durance. Pour exemple, ce ratio est de 3.91 à Meyrargues. Ajoutons qu’à ce jour, le centre du Puy ne dispose plus que de 10 commerces « INSEE » (voir « L’Actu du Puy », novembre 2017).

Alors que la consommation des ménages est croissante, du fait de l’accroissement de la population, ce nombre insuffisant et décroissant de commerces au Puy, montre que nos commerces et donc votre politique en matière de développement commercial au Puy ne répondent pas aux attentes des Puéchens. 

Sans faire d’analyses approfondies, il semble évident que les commerces de Pertuis et de Venelles qui affichent respectivement des ratios de 9.4 et 7.57, siphonnent  largement les courses dites « quotidiennes » (en plus des courses dites « hebdomadaires ») des Puéchens actifs qui trouvent plus aisé l’accès à ces commerces de proximité lors de leur trajet retour de leur lieu de travail. Ils délaissent ainsi les commerces du centre du Puy, d’accès difficile, parfois déjà  fermés et sans parking immédiat. La règle internationalement connue des commerçants « No Parking, No Business » s’applique également (et malheureusement) au Puy.

A ce sujet, il ne nous semble pas réaliste de compter 420 places de stationnement en centre-ville. Pour prendre un exemple, le parking de persuasion de 59 places est à 10mn à pied du centre actif (Note : données PLU). Ce parking ne peut pas résoudre la situation mentionnée ci-dessus.

Il faudrait donc créer d’ici 2020, 14 commerces « INSEE », répondant à un ratio de 3.7 commerces pour 1000 habitants (Note 4).

Ou souhaitez-vous donc voir s’installer ces nouveaux commerces de proximité ? Ceux-ci devant répondre aux attentes de vos administrés qui aujourd’hui s’approvisionnent quotidiennement dans nos communes voisines.

Nous avons noté que la Caisse d’Epargne quittant le centre de la Bourgade dans les semaines à venir, ne peut être remplacée, selon le PLU, que par une autre banque.

Par ailleurs, nous tenons à préciser que l’idée d’implanter un hypermarché alimentaire sur la commune doit être définitivement écartée, la présence de cette gamme de « commerce » étant déjà effective dans chacune des  communes entourant Le Puy.

  1. Les artisans et entrepreneurs trouveront-ils des terrains viabilisés pour s’installer ?

Le PLU prévoit la création de zones d’activités supplémentaires d’une superficie de 13 ha afin de créer 390 emplois à l’horizon 2030. A l’horizon 2020, compte tenu de la croissance démographique plus rapide que prévue, la commune doit créer les 2/3 des emplois prévus, soit 260 emplois. Soit 9ha de ZA à viabiliser.

La zone de La Halte, qui selon le PLU doit être agrandie de 7ha, devrait donc répondre en partie à la demande. Sera-t-elle prête et  viabilisée en 2020 afin d’accueillir, dans les 2 à 3 ans à venir, nos artisans et TPE/PME et répondre ainsi aux besoins de ces 1150 nouveaux habitants  en matière de « Services aux particuliers, de proximité »? Ou bien seront-ils contraints à s’établir à Saint-Estève-Janson, qui offre maintenant des lots sur leur nouvelle ZA ?

Notre PLU prévoit la participation d’un aménageur pour viabiliser la ZA de la Halte. Quel est l’avancement de vos démarches dans ce domaine ?

Pour finir, rappelons que selon l’INSEE, en 2014 au Puy, le taux de chômage des actifs de 15 à 64 ans était de 9,9% à comparer à 7,2% en 2009.

Votre politique en matière de développement économique au Puy doit donc être revue, afin d’offrir rapidement des emplois de proximité aux Puéchens.

 

Afin de répondre à ces questions, nous vous demandons de mettre ces sujets à l’ordre du jour du prochain conseil municipal, en questions diverses.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Maire, mes sincères salutations.

                                                                                                                                             J. Gruat et les conseillers municipaux de l’opposition « Notre Parti c’est Le Puy ».

 

(1) Calcul basé sur une moyenne du nombre de personnes / logement au Puy en 2020, soit 2,3. Ce ratio considère les données du rapport de présentation du PLU de 2017, soit 2,4 personnes/logement en 2009 (Note : mais sans atténuation en 2014 selon les dernières données de l’INSEE, contrairement aux prévisions du rapport) et 2.15 personnes/logement en 2030.

(2)  Le PLU prévoit  un accroissement de 1300 habitants de 2010 à 2030, soit 65h/an. Soit 650 habitants en 10 ans.

(3) Il ‘agit, selon la classification de l’INSEE reprise dans le diagnostic stratégique présentée au public, des « commerces » codés « B » de la gamme « proximité » et « intermédiaire »

(4) Ce ratio de 3,7 commerces pour 1000 habitants résulte de la moyenne entre le ratio de 3.4 correspondant à la moyenne de la strate des communes rurales, selon le PLU et 4.0 étant le ratio moyen des villes voisines. Soit 3.7 x  6450/1000 = 24 commerces – 10 existants = 14 nouveaux commerces de proximité qui auraient leur place au Puy d’ici 2020.

 

Pour télécharger la version pdf, cliquez ICI:Lettre ouverte mr le maire 13 11 2017Lettre ouverte mr le maire 13 11 2017 (2.81 Mo)

 

 

 

 

Contrat de mixité sociale : Lettre à Mr le Maire (08/08/2016)

 

Nous avons appris par la presse (le quotidien La Provence) qu’un contrat de mixité sociale concernant la production de logements à loyers modérés au Puy, vient d’être signé avec l’Etat, dans la salle du conseil municipal en présence des élus du conseil municipal.

Nous avons le regret de vous informer que les élus de l’opposition, donc membres du conseil municipal, n’ont pas été informés de la tenue de cette réunion et qu’il est très regrettable que cette information nous soit transmise par la presse.

Nous demandons à Mr le Maire de bien vouloir, à l'avenir, prendre toutes ses dispositions pour que les élus de l’opposition bénéficient du même niveau d’information que les élus de la majorité.

Voir la lettre:Lettre jdc cmsLettre jdc cms (177.12 Ko)

CONTRAT DE MIXITÉ SOCIALE PSR (08/08/2016)

Mardi 26 juillet 2016, certains « Puéchens » se sont interrogés sur la venue, en notre mairie, du Préfet de région escorté de sa garde rapprochée.

Rassurez-vous, sa venue ne concernait pas des problèmes sécuritaires, mais tout simplement pour conclure avec notre commune le fameux contrat de mixité sociale qui impose une production de 245 logements sociaux en 9 ans sur notre territoire communal.

Le journal la Provence a relayé cette information dans son édition du 27 juillet assortie des réactions de notre maire « Jean-David CIOT » insérées ci-contre.

Les propos tenus par notre maire appellent certaines observations de notre part.

Il signale qu’il se sent soulagé car il  a 300 demandes de logements sociaux en attente dont 200 émanent des enfants du PUY SAINTE REPARADE.  Nous nous devons de rappeler ses propos tenus en la matière dans « Le MAG du PUY» n° 20 de juillet-août 2015 page 7 où il explique que l’affectation de ces logements est une prérogative non municipale et en prenant pour exemple la dernière attribution des logements « Des Batignolles ». Alors! que penser ?

Notre premier magistrat se livrerait-il une fois de plus à  une démarche « POPULISTE » qu’il reproche constamment à ceux qui ne sont pas de son avis. En sa qualité de député, pourquoi ne propose-t-il pas une réforme de ce système de répartition dénoncé par de nombreux maires ?

Selon ses propos, la commune délivrerait 60 permis par an, ce qui permettrait de faire face à une production de 33 logements sociaux par an sur les trois prochaines années. Or les statistiques officielles de l’INSEE indiquent une production de 150 résidences principales sur la période 2008-2013, soit 30 logements par an. Il convient d’observer qu’un permis de construire permet souvent de réaliser plusieurs logements, exemple « Les Batignolles : un permis pour 10 logements ». 

Ce contrat devrait permettre de récupérer 40 à 50 000 euros par an. Certes, mais nous devons, face à ce chiffre,  faire savoir que la production de logements sociaux représente un coût pour la commune pouvant être estimé à plus du double de la pénalité (pas de taxes de développement, pas de taxes foncières, TH mises à la charge de l’Etat « c’est-à-dire nous », accroissement des aides sociales, faire face à une extension des infrastructures qui seront financées par les autres catégories sociales de la commune etc….

Nos espoirs se portent sur les échéances de 2017 qui permettrons, nous l’espérons,  de mettre un terme à des lois spoliatrices.

Pour visualiser les articles complets:

Cms psr 01 27 07 2016Cms psr 01 27 07 2016 (370.11 Ko)

Cms psr 02 08 2016Cms psr 02 08 2016 (166.56 Ko)

 

ARTICLE DURANCE PROCHAIN MAG (08/08/2016)

La Durance est une des principales richesses de notre commune avec des berges magnifiques et une biodiversité exceptionnelle.

Nous sommes nostalgiques de l’époque où l’on pouvait encore faire des activités nautiques, se baigner et faire des pique-niques en toute sérénité.

Depuis trop longtemps nous attendons un projet ambitieux  qui  donnerait,  de nouveau, l’envie aux familles du village de  fréquenter ce lieu magique.

La municipalité nous avait présenté, il y a un an un projet prévoyant de fermer à la circulation l’accès aux berges et proposait un parking, près de la déchetterie,  à plus d’un kilomètre des berges.

Il n’était surtout pas prévu de refaire le chemin pitoyable permettant de s’y rendre en voiture. 

Y avait-il une volonté délibérée de ne nous dissuader de profiter de ce site exceptionnel? 

C’est peut-être grâce à notre intervention insistante que la municipalité est revenue sur sa décision.

Le parking est désormais prévu à proximité des berges et  le fameux chemin sera réhabilité.

Cependant, nous avons encore perdu beaucoup trop de temps, puisque les travaux sont encore reportés.

Nous pensons que le projet manque cruellement d’ambition et que les restrictions d’accès ne permettront plus aux quelques associations profitant encore du site pour leur activité d’y accéder comme elles le font aujourd’hui.

Nous voulons des aménagements de loisir, un accès facilité, des aires de pique-nique avec des moyens de collecte des déchets.

Bref, tout ce que les autres communes voisines ont et que nous n’avons pas !

Nous pensons que tout ceci est possible, il manque juste la  volonté  de protéger et de développer efficacement ce site avec une réelle concertation.

 

VESTIAIRES JSP (15/07/2016)

La majorité municipale aurait-elle enfin écouté nos multiples cris d'alarme, soulevés en Conseil Municipal depuis bientôt 2 ans, concernant l'état de vétusté des vestiaires de la JSP? (voir les articles ci-dessous).

Les vestiaires étant maintenant détruits, attendons de voir ce qui va sortir de terre et quand?

Deux ans à attendre les engins de chantier pour détruire le bâtiment délabré.

Doit-on s'attendre à deux ans de reconstruction?

Sans compter l'état déplorable des vestiaires, la saison dernière avait déjà démarré avec une pelouse impraticable.

 

20160710 122152

CONNEXION INTERNET Très Haut Débit aux PME (26/12/2015)

La connexion internet de Très Haut Débit (THD) aux PME de la Communauté du Pays d’Aix (CPA)

 

De quoi s’agit-il ?

L’objectif de la CPA est clair : « il s’agit d’alimenter en très haut débit les Zones d’Activités (ZA) de la CPA pour leur offrir des connections plus rapides ».

Il faut savoir que 74 ZA sont fibrées en Pays d’Aix.

Il s’agit de raccorder les ZA et proposer aux entreprises une connexion supérieure ou égale à 50Mbit/s, comparée au débit de 2Mbit/s actuellement disponible au Puy.

Cout des travaux de raccordement : plus de 16M€.

La CPA s’est engagée à les subventionner à hauteur de 8M€.

Qui est concerné ?

Pertuis, Peyrolles, Venelles, c’est-à-dire les ZA de nos communes voisines, vont être fibrées

 Mais rien n’est prévu pour les ZA du Puy….. 

Il est vrai que seule « Les Arnajons » est une ZA gérée par la CPA, une ZA qui comme nous l’avons déjà mentionné, n’est évidemment pas prioritaire en matière de raccordement en THD.

Il ne reste malheureusement qu’une poignée d’artisans sur cette zone.

Et le Puy Sainte Réparade ?

Il apparait cependant que le réseau de fibre optique passe en val de Durance, et peut donc alimenter « La Halte » (et surement la ZA « La Confrérie »).

Il parait maintenant urgent d’ouvrir les discussions avec la CPA, afin que notre ZA de « La Halte » puisse bénéficier de ces travaux de raccordement du  THD subventionnés par la CPA, quitte à demander à ce que cette ZA soit déclarée d’intérêt communautaire.

……… Et reclasser « Les Arnajons » en zone d’habitations, puis sortir cette ZA de la gestion de la CPA, qui de plus, compte tenu de sa localisation hors de tous réseaux de communication, ne disposera pas du THD.

 

Au fait, pourquoi et comment raccorde-t-on St Canadet en THD (voir le « Mag du Puy » n°20)? Quel en est le cout des travaux ? Est-on en train de créer une ZA à St Canadet ? 

 

 

 

INSTALLATIONS SPORTIVES TOUJOURS INDÉCENTES (04/12/2015)

Le groupe d'opposition a dû une nouvelle fois alerter Mr le Maire concernant l'état déplorable de certaines installations sportives au Puy.

Il n'est pas normal que dans notre village les bénévoles des associations sportives doivent s'excuser auprès des visiteurs concernant le froid glacial qui règne dans le gymnase Cosec ou lors de la réception d'équipes de football concernant l'état de vétusté des vestiaires ou l'état déplorable des terrains de jeux.

 

Voici le texte lu lors du CM du 30/11/2015 concernant les installations sportives:

1/ Lors du CM du 23/02/2015 nous vous avions alertés de l’état de délabrement des installations de la JSP (voir détails ci-dessous).

Vous vous étiez engagé sur 2015 à mettre en sécurité l'installation électrique, faire quelques propreté de peintures.

Effectivement des travaux ont été réalisés cet été, mais sont encore insuffisants.

Une fois de plus, les équipes du Puy ont du s’excuser auprès des équipes quelles recevaient concernant les mauvaises conditions d’accueil.

Il y a environ 2 semaines lors de la réception de Peyrolles par l’équipe loisirs, les incidents étaient les suivants :

1/ Eclairage du terrain défectueux, obligés de jouer dans la pénombre sur une partie du terrain.

2/ Pas d’éclairage dans les vestiaires, obliger de se changer et se doucher à la lumière des téléphones portables.

3/ Pas d’eau chaude pour la douche, toujours pas de pommeaux de douche.

4/ Terrain en sable toujours dans un état déplorable, rigoles de ruissellement d’eau, trous, bosses…

Est-ce que vous avez prévu d’autres travaux d’urgence en attendant la refonte complète du site sur lequel vous vous étiez engagé pour 2016 me semble-t-il.

Toujours concernant les installations sportives, que doit-on dire aux enfants et parents qui viennent au Cosec et qui sont glacés lorsqu’ils viennent jouer ou supporter leurs enfants ?

N’est-il pas temps de rénover cette fameuse chaudière depuis le temps que le problème persiste ?

Je pense que tout le monde a fait preuve de patience et qu’il faut trouver une solution à ce problème de toute urgence.

 

La réponse donnée par Mr le Maire ne nous a pas convaincus:

Il nous a fait part de son étonnement concernant les problèmes encore rencontrés par les équipes de foot et que le terrain serait aplani prochainement.

Il nous a fait part de son étonnement concernant le froid ressenti dans le Gymnase mais que les travaux seraient faits prochainement.

Nous verrons si un jour ces problèmes seront réglés, mais nous sommes comme les utilisateurs de ces installations, nous ne croyons plus aux promesses, nous attendons des faits.

 

 

 

Parlons un peu du budget 2015 de la commune du Puy….. (04/07/15)

Le budget 2015 de la commune du Puy a été adopté à la majorité simple lors du Conseil Municipal d’avril, l’opposition ayant voté « CONTRE ». Voici quelques éléments qui justifient notre vote.

Concernant le budget de fonctionnement,

- les dépenses :

Elles sont en augmentation par rapport à 2014, malgré des charges de personnels en légère baisse. Bonne nouvelle, sachant que le poste salaires des employés communaux augmente logiquement annuellement,  à effectif constant. Notre analyse nous fait donc penser que le poste de responsable communication de la mairie ne sera pas pourvu pour cette année 2015 ; mais restons vigilants, nous avions déjà évoqué ce sujet en Conseil Municipal,  et demandé à M. le Maire de se priver d’experts en communication en période de recherche constante d’économies.

Mais ces dépenses sont lourdement affectées par la pénalité que la commune doit payer à l’Etat pour ne pas avoir lancé ses programmes de logements sociaux dans les délais. Ainsi, 104.000,00 € de pénalités ont été budgétés en 2015 ! Soit l’équivalent du 1/3 des subventions versées annuellement  aux associations du Puy ! Quel gâchis !

- les recettes :

Les taux des taxes communales ne seront pas augmentés en 2015 (mais pas les bases nettes, bien évidemment). Merci M. le Maire, mais c’est le minimum à faire en période de crise économique ! Par ailleurs et comme annoncé par le gouvernement, la réduction de la dotation de l’Etat à la commune est de 38.000€ … ce qui cependant n’affecte pas le poste « dotations, subventions et participations » en légère hausse en 2015, … par simple jeu d’écritures ?

Concernant le budget d’investissement,

Peu ou pas d’investissements significatifs budgétés en 2015 !

Les demandes de subventions en 2015 sont très limitées ; 420.000€ au Département et 1.000.000€ à la Communauté de Commune (CPA).

Pour ainsi dire rien ou pas grand-chose comparés aux 4.700.000€ demandés en 2014 et 5.500.000€ demandés en 2013.

Notons que le contrat pluriannuel d’investissements passé avec la CPA début 2014, nous engageait à investir  8.758.000€ en 2015, subventionnés à 50% par la CPA.

Maintenant, qu’allons-nous faire de ces 1.400.000€ en 2015 ? Principalement des travaux d’entretien courant sur les bâtiments communaux et la voirie, un minimum pour garder notre patrimoine en état et pas plus.

Mais aussi quelques petites initiatives ; notons la création du city stade/skate-park, la désignation du Maitre d’œuvre pour le Centre Multiculturel (mais devons-nous appeler ce projet « Centre Multiculturel », Pertuis étant déjà passé devant nous) et le centre aéré, le début des travaux en bords de Durance (limités à un parking et une piste pédestre !), le lancement des études de la Maison Rousseau.

Nous suivrons de près  l’avancement de ces petites réalisations, sachant qu’il reste moins de 6 mois à la mairie pour les mettre en œuvre.

 

Toujours en matière d’investissement, nous souhaitons rappeler les engagements pris par la mairie en partenariat avec la CPA, juste avant les élections municipales de 2014 (hasard du calendrier ?).

Au regard du calendrier du contrat, nous pouvions espérer pour fin 2015 :

- la construction du Centre Multiculturel avancée à 50%

- l’achèvement de la 3ème tranche de la rénovation du COSEC

- les travaux d’assainissement de la commune achevés à 40%

- la création de la voie du Pressoir  

- l’achèvement de la 2ème tranche du réaménagement du centre bourg

- l’achèvement des études de la Maison Rousseau

MONSIEUR LE MAIRE, QUAND ALLEZ-VOUS REALISER TOUS CES TRAVAUX !  … en 2019 ?

 

 

 

Lettre ouverte aux Puéchens (12/06/2015)

Le tract publié sous l'intitulé « Le Mag de l'opposition » par Serge ROATTA et l'association « Un Puy d'Avenir » a retenu toute l'attention des membres de notre Association « VIVRE LE PUY » crée et présidée par Jacky GRUAT conseiller municipal de l'autre groupe de l'opposition.

Si certains des thèmes abordés reprennent ceux que nous évoquons  dans les pages de notre site internet « vivrelepuy.fr », nous devons préciser que nous n’avons pas participé à l'élaboration de ce tract. Nous contestons formellement le titre de ce tract ainsi que certaines formulations qui nous paraissent inappropriées. Ce tract n'engage que son auteur.

Notre association « VIVRE LE PUY »,  qui se montre certes critique envers la gestion  de la majorité municipale, a pour souci majeur d'être une force constructive au service de notre village.

Par ailleurs, je tiens à confirmer ici, qu’à l’initiative de notre groupe d’opposition siégeant aux conseils municipaux, les six Conseillers de l'opposition, anciens colistiers des listes BERTRAND et ROATTA préparent en commun toutes les interrogations, contestations et propositions sur les sujets mis en délibération lors des Conseils Municipaux ou traités en Commissions. Cette union de l’opposition municipale nous parait bien évidemment essentielle pour faire progresser ou contester les projets communaux proposés par la majorité.

Sachez que le moment venu, nous ferons front commun pour vous demander de nous accorder votre confiance pour conduire le futur du PUY SAINTE REPARADE.

 

                                                                                                                 Le Président,

                                                                                                                 Jacky GRUAT

 

 

 

 

LOCAUX INDÉCENTS A LA JSP (23/02/2015)

Lors du CM du 23/02/2015 nous avons voulu souligner l’état déplorable des installations de la JSP qui est une des associations les plus anciennes du village et qui a un effectif de plus de 120 jeunes.

Le but de cette intervention était de s’assurer que l’équipe municipale était au courant de ce fait et de lui demander une réponse rapide à une situation qui n’est pas digne de notre village.

Nous voulions aussi l’informer des solutions de financement proposées par les instances du Football grâce à l’organisation du prochain Euro 2016 en France : oprération « Horizon bleu ».

La réponse de Mr le Maire était la suivante :

Il s'est engagé sur 2015 à mettre en sécurité l'installation électrique, faire

quelques propreté de peintures.

Sur 2016, il prévoit de revoir tout le bâtiment qui est mal disposé et mal

adapté et prévoit aussi d'intégrer le siège dans les bâtiments qui devront être

plus sécurisés.

Concernant l'opération "Horizon bleu" il va se renseigner mais admet  qu'il serait dommage de laisser passer une telle occasion.

Il ne prévoit pas de travaux sur les terrains qu'il estime de bonne qualité et il pense même que nous avons de la chance d'avoir 2 terrains de foot.

Ci-contre les photos des vestiaires et du terrain stabilisé.

Voici le texte complet de l’intervention en conseil municipal :Texte installations jsp cm23 02 2017Texte installations jsp cm23 02 2017 (75.49 Ko)

Voici la réponse écrite extrait du CR du conseil municipal :Cr municipalite jsp 2Cr municipalite jsp 2 (915.11 Ko)

 

 

 

CONSEIL COMMUNAUTAIRE CPA AU PUY (01/06/2015)

Le Conseil Communautaire du Pays d’Aix s’est réuni au Puy Sainte Réparade le 21 mai 2015

_______________________________________________________________________________

 

Sous la Présidence de Maryse Joissains, ce conseil des élus municipaux de la CPA proposait un programme très chargé, incluant le vote du budget de la CPA. Beaucoup de projets communaux passés en revue et de crédits accordés….. sauf au Puy Sainte Réparade !

Les conseillers municipaux de l'opposition étaient présents.

 

Photo la provence CC CPA

 

Il faut savoir que ce Conseil Communautaire, au niveau de la CPA, est l’équivalent du Conseil Municipal pour les communes.

Voici une sélection de 3 sujets, débattus et soumis au vote des conseillers, qui intéressent notre village du Puy Sainte Réparade.

  1. En prélude à ce Conseil, les élus de l’opposition du Puy ont écouté avec intérêt l’intervention d’un représentant syndical de NEXCIS, société technologiquement très avancée dans le domaine du photovoltaïque et maintenant lâchée par EDF. Le Conseil Communautaire s’est donc engagé à interpeller EDF sur les raisons d’abandon du projet NEXCIS et ainsi sauvegarder les emplois.

 

Cela nous rappelle brutalement que le développement économique d’une ville ou d’un village est essentiel et vital pour ses habitants.

               

Le développement économique du Puy est également une des priorités pour l’association.

Nous rappelons que notre association travaille dans ce sens pour Le Puy, dans le cadre du développement de la ZAE (Zone d’Activités Economiques) de La Halte.

Notons que cette volonté de développement économique semble être également la volonté de notre Maire qui, il y a quelques semaines, vantait les mérites du maire de Rousset de faire de sa commune, un exemple de réussite économique ! (voir ci-dessous)

 

Jdc soutien canal

 

Si Rousset est un exemple de réussite économique, on ne peut pas en dire autant du Puy ! Mais pourquoi notre Maire ne s’engage-t-il pas à appliquer dans sa commune ce qu’il reconnait comme un exemple à suivre dans d’autres communes !

La création d’une vraie ZAE au Puy ? Mais pourquoi pas, Monsieur Le Maire, il suffit peut être de le vouloir! Il est grand temps !

Il reste donc beaucoup à faire au Puy, à commencer par ajuster le Projet de PADD (Plan d’Aménagement) du Puy, qui prévoit la création annuelle d’une poignée de nouveaux emplois, principalement sur des zones situées à l’ouest du Puy…

 

UN NON SENS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE.

 

  1. Le centre multiculturel du Puy

La création d’un centre multiculturel au Puy est un engagement de notre Maire…. annoncé en 2008 et réitéré en 2014. Que voyons-nous aujourd’hui ? Réponse : RIEN.

Il était pourtant prévu :

- une salle de cinéma

- un théâtre

- une bibliothèque

- une médiathèque

Pour, dixit Le Mag du Puy : « pallier l’absence d’un véritable équipement culturel sur le village».

Malheureusement, nous apprenons lors de ce Conseil Communautaire, que Pertuis va prendre en charge notre développement culturel.

Pertuis hébergera donc le Centre Multiculturel (ou Médiathèque) Communautaire du Val de Durance. Ce sera la Médiathèque des Carmes, en cours de construction. La population à desservir sera de 44 000 habitants, incluant bien évidemment Le Puy Sainte Réparade.

A ce sujet, nous apprenons incidemment que la bibliothèque du Puy, « disposant de moyens très limités » (dixit le rapport présenté lors du Conseil Communautaire) ne serait pas en ligne avec les exigences de l’Etat, qui préconisent 400m2 de surface pour celle du Puy.

Il est urgent de trouver au Puy un site conforme aux exigences de l’Etat pour héberger notre bibliothèque ! … ou alors, attendons-nous son déménagement à Pertuis ?

Comme nous l’avons déjà dénoncé lors d’un Conseil Municipal, Le Puy étant malheureusement classé en pôle de proximité au sein de la CPA :

« Qui dit: à proximité des centres culturels, dit: pas de créations de structures adéquates et modernes (centre multiculturel, par exemple) pour accueillir des spectacles de qualité au Puy ».

Nous irons donc à Pertuis, ... nos enfants en roller ou en skate?

 

  1. Aménagement des berges de la Durance

La Commission d’Aménagement de la Durance sur la commune du Puy, convoquée le 11 mai 2015, vient de dévoiler son programme d’aménagement :

  • Le Puy : Création d’un parking et d’un chemin pédestre.

Ambitieux projet de protection de la nature ! Louable, mais nous pouvons d’ores et déjà prédire que cet aménagement ne changera rien aux habitudes des Puéchens. La mairie a-t-elle fait une enquête publique pour connaitre les attentes des Puéchens ?

Par contre, lors du Conseil Communautaire nous apprenons que le site du plan d’eau de Peyrolles, dont l’attractivité est croissante, vient de se voir attribuer des crédits pour lancer un projet de résidences !

  • Peyrolles : Un plan d’eau de 50ha et création d’un Parc Résidentiel de Loisirs ou d’une Résidence de Service et de tourisme.

Comme nous l’avons déjà dénoncé lors d’un Conseil Municipal, Le Puy étant malheureusement classé en pôle de proximité au sein de la CPA :

« Qui dit: à proximité des bases de loisirs, dit: pas d’aire de loisirs au Puy, en bord de Durance ».

Nous irons donc à Peyrolles, ... nos enfants en roller ou en skate?

 

Conclusion : Que de projets ambitieux proposés par les communes de la CPA lors de ce Conseil Communautaire !

Au Puy, nous regardons passer les projets communaux proposés par d’autres ! Nous ne voyons toujours pas venir de programme de développement économique, pas de projet de centre multiculturel, pas d’aménagement approprié en Durance. Le Puy serait-il définitivement classé village dortoir par notre Maire ? Tout le fait croire.

Réagissez en nous écrivant sur notre site « Vivrelepuy ». (onglet "contact")

 

 

 

LOGEMENTS SOCIAUX: 100000€ POUR NON RESPECT DES OBJECTIFS (21/04/2015)

La loi SRU (construction de logements sociaux) et la commune du Puy Sainte Réparade

 

La sanction est tombée la semaine dernière, le gouvernement vient de déclarer Le Puy Sainte Réparade commune « carencée », au titre du bilan SRU 2011-2013. Notons que cette sanction ne concerne que 21% des communes en France, soumises à la loi.

De quoi s’agit-il ?

La loi SRU fixe tous les 3 ans des objectifs à atteindre, avec un nombre précis de logements sociaux à financer par commune.

Au Puy, pour la période 2011-2013, l’objectif fixé était de 24 logements sociaux, 10 seulement ont été réalisés.

Pour la seule année 2013, l’objectif était de 6 logements sociaux, 0 réalisés (0% de taux de réalisation).

Notons que le PADD du Puy prévoyant une carence de 107 logement sociaux d’ici 2030, l’objectif de la commune est donc bien de construire 6 logements sociaux par an de 2013 à 2030. Mais attention, ce nombre de 107 logements sociaux tient déjà compte de logements, dits « Projets en cours » au nombre de 266, plus 124 dits « à conventionner » !

Quels sont les conséquences pour Le Puy ?

  1. Une pénalité à payer en 2015 supérieure à 100.000€, pour non-respect de l’objectif, soit une majoration de 58% par rapport à l’an dernier. La somme de 104.000€ à d’ailleurs été mise au budget primitif 2015 de la commune.
  2. Le Préfet, qui devra sortir un « Arrêté de carence » début mai 2015, pourra au Puy Sainte Réparade, notamment :
    • Utiliser son droit de préemption
    • Reprendre l’instruction des permis de construire

Conclusions :

A-t-on les moyens au Puy de se priver de 100 000€ dans notre budget de fonctionnement ? La réponse est évidente : NON ! D’autant plus qu’il s’agit ici d’une pénalité ou amende à payer pour non-respect d’objectifs définis par notre municipalité, ce qui la rend totalement responsable de cette situation.

De nouveau, la municipalité nous montre ses lacunes en matière de réalisation de nouveaux projets qui, par ailleurs, ne verront pas encore le jour en 2015, si nous analysons le budget d’investissement 2015. Celui-ci ne concerne que des travaux d’entretiens sur bâtiments et voiries, tous nécessaires et urgents.